Rechercher
  • lydieyoga3

Pratiquer intensivement, mais pourquoi ?

Une heure de yoga par-ci, un cours par là. La plupart d'entre nous, pratiquants modernes, attrapons à la volée, 1h, 1h30 allers 2h de sagesse yogique par semaine. En d'autres mots : nous nous déchargeons sur le tapis à rendez-vous fixe, nous suivons les instructions d'un ou d'une professeur, nous '' vidons les poubelles des tensions'' et c'est reparti pour un tour dans nos vies respectives jusqu'au prochain créneau.


Même lorsque le Yoga prend la forme de passion et métier, il est parfois difficile de corréler quotidien et pratique journalière. Au-delà des Asanas, la pratique est art de vivre plein de bienfaits connus. Même le débutant touche rapidement à la largesse des fruits à récolter sur le tapis. Au sortir d'un cours je vois mes élèves flotter, repartir léger, le regard apaisé, le cœur parfois grand ouvert, ils ont ce ''yoga glow'' dans la peau.. ne voudrions-nous pas cela à chaque jour ? Malgré la connaissance des bienfaits, il n'est pourtant pas évident de l'ancrer dans nos vies et de saluer le soleil au saut du lit.


Quand je regarde mon parcours, je me rend compte que même si des cours réguliers m'ont apporté beaucoup, que la répétition est une des clefs de l'apprentissage vers l'autonomie, ce sont les pratiques intensives qui ont le plus aiguisé ma compréhension du Yoga, éveiller mon intelligence corporelle et marqué ma vie en profondeur.

C'est au détour de stages, de week-ends dédiés au yoga que le dépassement et la rencontre de soi sont rendu possible. En se laissant guider plusieurs heures, on parvient certes à exécuter des postures plus avancées ou complexes car le corps est préparé et chaud. Au-delà de l'aspect technique, l'étendue de la pratique intensive permet de débrancher le cerveau, d'enfin lâcher prise. Pour moi, ce sont ces instants tatoués dans mon esprit qui me guident dans mes rituels et teintent à la fois ma pratique personnelle et ma transmission.

BKS Iyengar disait : la partie du corps la plus difficile à placer dans une asanas, c'est le cerveau !




183 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout